29/11/2008

Merci Monsieur sécurité

Salut à tous,

Je suis donc de retour des 4000 iles et je suis à Pakse en attendant de rentrer en Thaïlande demain.

En fait je suis rentré dès hier car mon infection à l'œil a pris des proportions inquiétantes et que j'ai dû me rendre à l'hôpital de Pakse où j'ai été examiné par un médecin (enfin, j'espère) qui après un examen minutieux m'a dit: "you have a big big infection... but we have medecine for you" avant d'éclater de rire. J'en suis donc aux gouttes et aux antibiotiques locaux depuis hier et la douleur a disparu. C'est déjà ça même si l'œil est quasi fermé et toujours aussi rouge. Si ca va pas mieux, j'irai dans un hosto en Thaïlande car ici, ca ne motive pas: j'ai vu des gens couchés à même le sol sur des nattes dans des couloirs avec un membre de la famille en train de tenir la perfusion. Seule chose notable: les infirmières. Je ne sais pas si c'est leur tenue avec petit bonnet blanc ou s'ils les engagent dans les agences de mannequins locales, mais elles sont sublimes...

Pour le reste, les 4000 iles, c'était court mais superbe. Imaginez 4000 iles sur le Mékong dont certaines sont occupées par des bungalows à destination des touristes locaux ou étrangers. Bon d'accord, il n'y a pas d'électricité sur l'ile où je suis allé, mais un générateur permet à chacun d'avoir une ampoule qui fonctionne de 18 à 22 heures. C'est donc incroyablement calme sans voitures et quasi sans motos. C'est rare d'avoir cette sensation d'être au bout du monde, même pendant les voyages que je fais.

Après une nuit difficile, je me suis réveillé sans pouvoir voir l'état de mon œil vu qu'il n'y a pas de miroir non plus (je vous ai dit que c'était le bout du monde). Seule solution: prendre des photos et constater les dégâts qui me conseillaient vivement de rentrer sur Pakse.

Le minibus qui nous a ramené est arrive avec plus d'une heure de retard et il avait a son bord une délégation cambodgienne qui se rendait à une conférence internationale à Ventiane. Chapeaux messieurs dames: le jour ou nos ministres se déplaceront en transports en commun pour leurs déplacements n'est pas encore arrivé...

Demain, je rentre donc en Thailande en espérant que la situation se calme du coté de l'aéroport. D'après les nouvelles reçues, c'est plutôt le bordel généralisé mais je suis assez fataliste: advienne que pourra. La seule chose que j'espère, c'est que l'armée n'ait pas l'idée de se lancer dans un coup d'état car dans ce cas là, je risque de devoir décommander mes réveillons...

Aujourd'hui, j'aurais bien aimé louer une moto mais vu mon état ce n'est pas prudent. Je ne vous ai pas encore raconté ce que j'ai vu en louant ma moto à Pakse.

En fait, chez le loueur, il y avait un avis affiche en français et en anglais émanant de la police du district.

Le texte disait: "Amis touristes, au Laos, les gens se déplacent en moto mais ils roulent très mal car ils n'ont jamais appris à rouler en moto. Ils ne connaissent donc pas non plus le code de la route et en plus ils ont des pratiques dangereuses en étant trop nombreux sur les motos (je confirme: parfois 5) ou en étant en surcharge (je confirme aussi: hier j'ai vu un petit vieux avec bobonne derrière lui avec une fesse sur la moto vu qu'il transportait des palettes d'œufs sur quasi un mètre de hauteur. Je ne vous dis pas l'omelette s'ils s'étaient plantés). Soyez donc prudents pour deux et n'oubliez pas votre casque."

Moi je trouve ca génial. On devrait faire la même chose chez nous. Le samedi soir, à l'entrée du Bois de la Cambre, il faudrait distribuer des tracts avec: "Amis automobilistes, vous entrez dans une zone où vous allez croiser des gens pétés comme des coings qui ne reconnaissent plus un feu rouge d'une baraque à frites, ni leur gauche de leur droite. Soyez donc prudents pour deux. Merci d'avance."

Ca éviterait au moins les campagnes Bob et ca ne nous obligerait pas à rentrer par des petites routes.

Aujourd'hui, je me suis payé un massage canon avec les kip qui me restaient: massage traditionnel laoaux herbes avec huile. Fabuleux. Massage, onction d'huile chaude et pressions se succèdent de façon très agréable. 2 heures de massage qui passent à toute vitesse. Dommage que les cours de math ne passaient pas aussi vite à l'époque.

Je vous laisse pour préparer mon retour en Thaïlande.

A+

Michel-le-borgne (il était pas dans Thorgal celui la?)


Les commentaires sont fermés.