20/11/2008

Le film du moment: La Planète des Singes

 

Salut à tous,
 
Mon blog étant inaccessible depuis plusieurs jours pour cause de connections de merde, je passe par Terence pour vous envoyer ce message. C'est beau la technique moderne.
 
Je suis sur la terrasse de mon hôtel à Nang Rong près de la frontière cambodgienne et j'essaye d'écrire sur un écran envahi par les moustiques qui s'en servent de base rapprochée avant de me plonger dessus. J'écris donc d'une main pendant que de l'autre, je pratique la chasse intensive aux insectes.
 
A la fin de mon dernier message, je vous annonçais que je partais tout seul vers l'est pendant que mes compagnons de voyage suivaient la route touristique traditionnelle.
 
Ma première étape m'a mené à Lopburi, petite ville de province qui abrite quelques temples et palais intéressants mais qui est surtout connue pour être la ville des singes. Pas ceux qui continuent d'agrémenter le mini chat de ce blog ou mon mur sur facebook, mais de vrais macaques, comme vous et moi (disons, plutôt comme vous dans ce cas ci). Un temple (subtilement appelé Monkey Temple) leur est réservé, mais ils se baladent partout en ville: comme nous, sur les routes et les trottoirs, mais aussi de terrasse en terrasse et surtout le long des câbles téléphoniques qui pendent le long des rues.

IMG_3720

IMG_3717

 

Régulièrement, l'un ou l'autre de ces zouaves s'écrase sur les voitures en stationnement suite à une erreur d'appréciation ou bousculé par un petit camarade facétieux. Prendre un marron sur sa carrosserie en passant avenue Churchill (même pas sur que ce soit des marrons finalement...) c'est une chose, mais prendre un macaque c'en est une autre...

Les singes sont nourris par l'ensemble de la population ainsi que par les nombreux touristes dont les cars s'arrêtent 12 minutes hors du temple le temps de prendre les photos et de se casser pour voir toute la Thaïlande en 10 jours, pute non comprise dans le prix. Je hais ce tourisme...
 
Au temple, un touriste qui avait déposé sa bière le temps de prendre son appareil photo se l'est fait subtiliser (la bière, pas l'appareil photo, suivez un peu) par un male qui est parti la déguster sur un muret un peu plus loin. Comme quoi, la vie en milieu urbain ne rend pas que certains de mes copains alcooliques: les singes en sont aussi victimes...

IMG_3702color

A Lopburi, le soir venu, des dizaines de marchands ambulants s'installent près de la gare et proposent des petits plats succulents pour trois fois rien. J'ai mange divinement bien pour 50 cents. Les locaux ne s'y trompent pas: ils viennent chercher leurs plats en moto et passent leur commande sans descendre de bécane. En fait, c'est pas monsieur McDo qui a inventé le Drive-in, ce sont les Thaïs.

IMG_3550 IMG_3554

En rentrant, je vais devoir faire un fameux tri car je crois que je dois avoir au moins une centaine de photos de singes. J'entends déjà d'ici certains commentaires désagréables...
 
Après ce petit séjour bien agréable, je suis parti vers Pak Chong en vue de visiter le Parc National Khao Ayi, considéré par le Lonely Planet comme un des plus beaux du monde. 

En sortant du bus, je suis quasi agressé par un rabatteur mais vu que j'ai repéré un autre hôtel, je l'envoie à la gare sans ménagement (comme il y est déjà, ca ne doit pas trop le gêner). Je téléphone à la guest house... qui est complète. Je retourne donc près de mon ami le rabatteur pour lui dire qu'il y a une incompréhension entre nous et que j'espère qu'il ne m'en veut pas mais que j'aimerais quand même beaucoup aller a l'hôtel qu'il m'a propose qui a l'air vraiment très très bien et que j'aurais du m'en rendre compte. Pas rancunier, il m'amène près de son chef qu'on reconnait au portable qu'il a et qu'il utilise pour appeler une navette. Entretemps, un couple de quebequois a fait la même chose que moi et, vu qu'aucune chambre ne s'est libérée dans l'autre guesthouse depuis 5 minutes, ils me rejoignent... 
 
Bon, là-dessus je vous laisse car je vais aller me tartiner à la biafine: j'ai fait de la moto toute la journée sans casque et je crois que je suis un peu cramé.
 
Demain matin, nouveau message si tout va bien avant de prendre le bus.
 
Michel, cuit à point !!

Les commentaires sont fermés.