01/01/2007

Adios Laos

 

Bonne année 2007 à tout le monde,

Ce petit message supplémentaire, juste pour rassurer ma famille: je n'étais pas à Bangkok au moment des attentats de cette nuit: je quitte Vientiane ce soir pour un trajet de 13 heures en bus de nuit. J'espère que tout se passera bien là-bas  et surtout que je ne m'y éterniserai pas.

Hier soir le réveillon fut tres calme: j'ai été manger au bord du Mekong (comme d'hab) avec deux petites japonaises qui étaient déjà mes voisines de chambre à Vang Vieng. Sympa mais à 21h30 elles sont parties se coucher. Reste seul je suis retourné a ma chambre pour ressortir 1h plus tard. Là, les 2 jeunes qui s'occupent de l'hotel commencaient leur repas et m'ont invité à me joindre à eux, ce que j'ai fait, plus par curiosité que parce que j'avais réellement faim. C'était cependant délicieux: de la vraie Lao Food avec les 

(ce message a été interrompu à la suite du crash inopiné des connexions internets dans l'endroit où je me trouvais. Toute tentative ultérieure de connexion fut quasi impossible et le texte que j'avais pondu, n'est jamais passé... Je vais donc essayer de le pondre une seconde fois...)

C'était donc de la cuisine 100% lao avec tous les aliments étalés sur la table. Chaque convive doit prendre une feuille de laitue dans laquelle il "emballe" du poisson (on enlève la chair avec les doigts), des noodles, du gingembre, des tomates, des piments, des petits oignons, des concombres et des tas d'épices et d'herbes succulentes (menthe, coriandre, ...). Le tout est alors nappé d'une sauce très piquante vraiment délicieuse. Il faut savoir que l'élémént de base de cette sauce, est du poisson qu'on laisse pourrir légèrement... Bon appétit!

C'est vers 23h00 que la télé locale nous a appris qu'une série d'explosions avait secoué la capitale thailandaise. Je suis finalement assez content de ne pas avoir écouté un groupe d'anglais et de danois qui m'avaient proposé de les accompagner à Bangkok pour y fêter le réveillon.

Les deux jeunes qui vivent dans le hall d'entrée de l'hôtel où ils dorment (lui par terre sur une natte devant l'entrée et elle dans une sorte de fauteuil) et étudient. En effet il s'agit d'étudiants qui payent leurs études en travaillant dans cet hotel-guesthouse dont la propriétaire est aussi sympatique qu'un échevin carolo venant de recevoir sa convocation à la prison de Jamioulx. 

Pour tout le travail fourni (ils s'occupent de tout), ces deux jeunes touchent chacun 50 USD par mois, en ayant aucun jour de congé... Finalement, on est pas si mal payés que ça en Belgique...

A 23h30, je suis parti rejoindre les berges du Mekong, où je retrouve d'autres touristes et une bonne Laobeer bien fraîche pour passer en 2007 tranquillement en regardant des dizaines de feux d'artifice se reflétant dans le Mekong.

Je crois que c'est le réveillon le plus calme que j'aurai jamais passé en Asie, mais il faut dire que Vientiane n'a rien à voir avec l'Inde ou le VietNam, question ambiance...

Finalement, je suis dans mon lit un peu avant 1h du mat... mais malgré les Boules Quiès, j'entends la sono tonitruante d'une des petites soirées privées organisées par les Lao, entre eux... bien que leur nouvel an ne soit prévu qu'au mois d'avril. De toute façon, quand on sait que la "fête" occidentale la plus prisée depuis 2 ou 3 ans, est Halloween, on n'est plus surpris de rien...

Ce premier janvier, il est donc prévu que je quitte (temporairement?) le Laos pour rejoindre Bangkok en bus de nuit. Le départ est prévu à 17h00 pour une arrivée à Bangkok aux environs de 6h00 du matin.

Profitez bien de cette nouvelle année qui s'annonce et à très bientôt,

M.

Les commentaires sont fermés.