Voyage maudit? Maudit voyage! - 28/01/2004 A 17h39

| Page d'accueil |

Direction Hampi - 31/01/2005 A 06h52

»

20/09/2006

Fucking taxi - 29/01/2005 A 07h55

 

 

Salut à tous depuis Bombay,

 

 

Jusqu'à l'arrivée à l'aéroport, je me demandais ce que je pourrais bien vous raconter d'intéressant... en dehors du fait que nous avions atteri à Mumbay avec 4 minutes de retard, ce qui pour des Suisses doit constituer le maximum acceptable.

 

Sur les vols longs courriers de la compagnie Swiss, chaque passager dispose de sa propre TV avec jeux, vidéos,... J'ai donc pu voir le film "The Village" et j'ai aussi tué le temps en jouant à des jeux vidéos. Bref, rien de terrible.

 

Départ de Zurich: -10 degrés et aéroport hyper moderne.

Arrivée à Bombay: +23 degrés et aéroport vétuste.

 

Directement, je suis abordé par des gars qui proposent leurs taxis pour environ 1000 Rps alors que le prix normal est de 350...Finalement je rencontre un allemand habitué de l'Inde et nous négocions ensemble un taxi pour 300 Rps. Affaire en or...qu'on croyait.

 

Notre chauffeur est un vieil hindou typique: barbe blanche, turban, vieux châle blanc. En voyant nos sacs, il sort une bobine de fil car il veut les fixer hors du taxi... On négocie pour pouvoir prendre un sac a l'intérieur et on démarre...à du 30 km/h. Il nous balade et puis il s'arrête au bord d'un trottoir en plein Bombay en disant que Colaba ( notre destination) est à 25 km de l'aéroport et qu'il vient de faire les 25 km. On est au milieu de nulle part et à plus de 10 kms de notre destination. On négocie, on l'engueule, on renégocie en disant qu'on a payé pour une destination qu'on veut atteindre. Il a fini de nous sourire et reprend le volant en vitupérant. En fait, il nous avait amenés dans une toute autre direction dans le but de nous faire payer une nouvelle course pour rejoindre le quartier des hôtels.

 

Welcome back to India! Je retrouve les odeurs si typiques de l'Inde ainsi que leur manière si particulière de conduire et de ne respecter aucun code de la route. Notre taxi par exemple, roule sans phares et la porte du chauffeur s'ouvre dès qu'il vire à gauche...

 

La traversée de la ville permet aussi de revoir des centaines de personnes dormant sur les trottoirs à même le sol... Je ne m'y ferai jamais je crois.

 

Après avoir fait le tour de Bombay pendant presque 2 heures et avoir fait 2 fois trop de km, on arrive enfin à Colaba. Le brave homme attend son pourboire... et a l'heure qu'il est, il attend toujours.

 

L'hôtel où j'étais passé l'an dernier avec Natascha est plein. On part donc avec nos sacs à la recherche d' un lit. Il est 1h00 du mat. On suit un petit rabatteur qui nous promet une chambre a 400 Rps et finalement quand on arrive à l'hôtel, ils n'ont plus comme par hasard que des chambres AC à 1000 Rps. Pas de bol. On doit marcher sur la rue vu que beaucoup de gens dorment sur les trottoirs. Nous croisons aussi trois beaux gros rats qui ont presque la taille des petits chatons qui galopent le long du trottoir...

 

Apres 4 ou 5 tentatives infructueuses, on atterrit au Carlton Hôtel, sorte de bouge pas terrible mais on a une grande chambre pas chère. Il fait chaud. Difficile de dormir même avec la fenêtre ouverte (même si on voulait la fermer, on ne pourrait pas: il manque un morceau). Pas de douche mais un baquet d'eau: autant s'habituer tout de suite.

 

Ce matin, premier chai (thé indien) en rue et petite balade pour trouver un meilleur hôtel. Finalement, on va rester tout le week-end dans notre palace. Je vais aller à la gare pour essayer de décider ou je vais aller lundi. Je n'en ai encore aucune idée.

 

Je vous tiens au courant. Là-dessus, je vais boire un coup: il fait trop chaud.

 

A+

 

Michel


Les commentaires sont fermés.